L'union de la technique et de la danse

Image size 10 Kb Directeur général Hannu Savisalo et danseuse Maïa Plissetskaïa

C'est à partir de Mikkeli qu'une entreprise télécommande des systèmes anticorrosion qui sont répartis un peu partout dans le monde, aussi bien dans une usine à pâte à papier canadienne que dans l'opéra de Sydney.

La société Savcor, créée par son directeur général Hannu Savisalo et un de ses camarades d'université, est incontestablement une des premières du monde dans sa partie. En seize ans, elle s'est développée un amas conglomérat d'entreprises dont les éléments sont spécialisés dans des domaines divers, comme, outre la prévention de la corrosion, les mesures de procédés, les ordinateurs de véhicules, les systèmes de mesures du bois et, c'est le cas pour la dernière venue Surfcoat, les revêtements d'un millionième de millimètre d'épaisseur.

"La corrosion est un des plus grands problèmes techniques auquel doit faire face notre époque. Elle peut empêcher toute avance dans l'industrie de transformation. La méthode anticorrosive électrique ne présente aucun danger pour l'environnement et n'est pas gourmande en énergie. Elle permet aussi à une entreprise de faire des économies du fait qu'il n'est plus nécessaire d'arrêter les machines pour faire des réparations", nous explique Savisalo.

"Il faut savoir mesurer ce que le métal ressent"

La prévention électrique de la corrosion est, comme l'explique Savisalo, basée sur un principe très simple. Il poursuit en souriant, "lorsque qu'un métal commence à se corroder, il perd du courant électrique. Nous lui envoyons alors un courant correspondant, ce n'est pas plus extraordinaire que cela".

"Il faut seulement savoir où l'envoyer et comment. On peut comparer la surface du métal à la peau humaine. Il faut pouvoir mesurer ce que ressent le métal à un certain moment, comment il réagit au contact d' agents chimiques plus ou moins forts. Cela requiert de nombreuses techniques interdisciplinaires: on doit connaître la chimie, l'électrochimie et la métallurgie. Il faut aussi connaître les moyens mécaniques de résoudre les problèmes, la technique de l'isolation électrique et la façon de manier l'électricité avec des sources de courant."

L'industrie de la transformation du bois est celle qui utilise le plus les méthodes anticorrosives de Savcor qui a aussi mis au point des adaptations pour les structures en béton comme celles des ponts, des silos de stationnement etc; ainsi que pour les parties submergées des bateaux et des plateformes de forage.

Image size 6 Kb La protection anticorrosion de l'opéra de Sydney est assurée depuis Mikkeli par la société Savcor.

Tous ces appareils qui veillent en Europe, en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie sont commandés à partir de la Finlande. L'Amérique du Nord a son propre centre de contrôle. On s'imagine facilement qu'un tel centre de contrôle pour une telle technique de pointe est semblable à ceux que l'on trouve dans les films de science-fiction. Pas du tout. Dans une petite pièce, un seul homme surveille deux microordinateurs et imprime des rapports graphiques qui viennent de tous les coins du monde.

"Voulez-vous que la Plissetskaïa danse à Mikkeli?"

La passion qu' Hannu Savisalo et son épouse Ulla, directrice administrative de Savcor, porte au ballet les a entraînés dans un projet incroyable dont la conséquence a été qu'à l'automne de cette année, dans le cadre de la manifestation artistique Ballet Mikkeli, la troupe et les solistes du Ballet impérial russe accompagnés de leurs invités les plus prestigieux se produiront à Mikkeli pour la quatrième fois. L'étoile la plus brillante de cette manifestation sera indubitablement la légendaire Maïa Plissetskaïa. Image size 10 Kb

Savisalo se souvient comment est née cette fête de la danse: "Un représentant du Bolchoï nous a contacté et demandé si nous voulions que Maïa Plissetskaïa danse à Mikkeli. Que voulez-vous répondre à cela autre chose que oui! Tout est parti de là."

Le Ballet impérial russe comprend un corps de cinquante danseuses et danseurs ainsi que des solistes permanents qui, pour les tournées, sont complétés par des solistes russes et étrangers. À Mikkeli, le ballet sera accompagné par son propre orchestre qui est composé des meilleurs musiciens symphoniques de Moscou.

"Lorsque l'art atteint un niveau suffisamment élevé, tout le monde peut le comprendre. La culture est un élément essentiel de la formation de l'image de notre entreprise, notre profil s'est clairement relevé parmi notre clientèle", constate Savisalo.

Savcor est, avec Tele Sonera et Finnair, le principal commanditaire du Ballet Mikkeli et les Savisalo n'ont pas eu à regretter leur contribution à la culture de haut niveau. L'automne est une bonne saison pour les affaires et le ballet attire à Mikkeli les gros clients de Savcor qui apprécient les étoiles mondiales du monde du ballet.

Plus de Savcor Ltd Oy [en anglais]: