La Silicon Valley de Tampere
Image size 8 Kb

"Nous sommes maintenant au début de la deuxième vague d'industrialisation de Tampere. La première vague, il y a plus de 150 ans, avait créé le centre manufacturier de la ville, lequel était à maints égards en avance sur son temps. Ce qui se passe actuellement à Tampere en matière de technologie de la communication est un phénomène certainement aussi important", nous assure Jarkko Lumio, directeur général du Centre des Nouveaux Médias de Tampere (Tampere Media Centre).

Il n'est pas difficile de croire ce que dit Jarkko Lumio car la croissance des entreprises qui travaillent dans les techniques de l'information et de la communication dans la région de Tampere a été fantastique. Il y a dix ans nous partions de zéro dans un domaine qui emploie aujourd'hui déjà plus de 13 000 personnes. Chaque année se créent mille nouveaux postes. "Il est à noter que les activités portent essentiellement sur la conception, la recherche et le développement du produit, qu'il s'agisse des petites ou des grandes entreprises. La croissance ne fait sûrement que commencer car on ne cesse de recevoir du monde et il y a une terrible pénurie de main-d'ouvre qualifiée", constate Lumio.

Les services en réseau profiteront à tous

Le Centre des Nouveaux Médias de Tampere, dont l'activité a commencé au début de 1999, est un projet mis sur pied en commun par la ville et l'université de Tampere ainsi que par quatre grandes entreprises de la communication. Il fonctionne comme une sorte de centre de savoir-faire qui met en rapport des entreprises de ce domaine en vue de créer des projets de développement communs.

"L'idée fondamentale est de se mettre sérieusement en réseau et de transférer ce savoir-faire technologique des grandes écoles aux entreprises. Par ce biais, on pourra créer de nouvelles entreprises et de nouveaux emplois", poursuit Lumio. Le Centre a aussi pour tâche de développer l'internationalisation en, entre autres, cherchant des partenaires dans les autres pays.

Toutefois, son activité porte avant tout sur la construction de nouvelles formes de services en réseau. C'est un secteur terriblement vaste. "On ne voit pas pour l'instant de limites au développement de la technologie. Ce n'est qu'avec le temps que nous verrons ce qui se passe. Le futur n'est jamais ce que nous l'imaginons. Il y a maintenant des éléments qui seront très importants dans l'avenir aussi et d'autres qui nous feront sûrement sourire".

Selon Jarkko Lumio le développement des techniques de l'information et de la communication donnera naissance à des services dont tout le monde profitera. "L'application des techniques nouvelles dans l'assistance aux personnes âgées revêt une grande importance sociale. La société sera à même d'en prendre soin de façon tout à fait différente. Les vieillards pourront en effet rester chez eux du fait que certains services pourront être gérés directement à domicile grâce aux réseaux", assure Lumio.

Une technologie de pointe dans de vieux murs

Image size 28 Kb Les locaux du Centre des Nouveaux Médias de Tampere sont situés au cour de la ville dans un quartier qui, selon toutes les apparences, est en train de devenir la propre Silicon Valley de Tampere. Un nombre déjà considérable d'entreprises des techniques de la communication se sont installées dans les vieux ateliers riches d'histoire culturelle des tissages Finlayson. Lorsque l'on aura fini des les restaurer, au début des années qui viennent, deux cents autres entreprises pourront y trouver place.

Les traditions de cet environnement imposent certaines obligations aux entreprises. Les tissages de coton Finlayson, créés en 1820, étaient alors la première grande entreprise industrielle de la Finlande et le pionnier finlandais de la révolution industrielle. Finlayson avait su adopter rapidement des techniques qui avaient été mises au point ailleurs. Les nouvelles entreprises sont elles les premières en Finlande, et peut-être dans le monde, à créer quelque chose de vraiment nouveau.