Image size 20 Kb

Linus Torvalds vs Bill Gates

Les génies du nouveau monde de l'informatique sont jeunes. Bill Gates, propriétaire de Microsoft et l'un des hommes les plus riches du monde, est aujourd'hui confronté à un rival imprévu en la personne de l'informaticien finlandais Linus Torvalds, 28 ans. Le logiciel Linux que celui-ci a mis au point n'est pas un produit commercial mais plutôt une conception idéaliste et aussi un message. Torvalds veut en effet que tout le monde profite gratuitement de sa création. Et l'idée progresse.

Celui qui franchit les portes du quartier général de Microsoft à Richmond, Washington, a du mal à croire que cet ancien professeur finlandais d'informatique puisse menacer une réussite qui repose sur des milliards. La force du logiciel Linux réside justement dans le fait que son auteur a adopté l'attitude inverse: on peut l'utiliser et même le modifier sans avoir à débourser un sou. Le quartier général du Linux est dans la tête de Linus Torvalds et ses développeurs partout dans le monde. Huit millions et demi d'utilisateurs du Linux ne jurent que par le nom de Torvalds. Un millier d'amateurs perfectionnent continuellement le logiciel. Lorsque quelqu'un trouve une amélioration ou une nouvelle fonction, Linus la vérifie et publie une nouvelle version de son logiciel téléchargeable depuis l'Intenet, gratuitement.

La curieuse histoire à succès de Linus Torvalds, histoire où le succès ne se mesure pas à l'argent, a commencé au début des années 90. Linus avait alors besoin d'un ordinateur équipé du système d'exploitation bon marché Unix. Comme il n'y en avait pas sur le marché, il créa lui-même un système d'exploitation, l'appela Linux et le mit immédiatement sur l'Internet pour le faire estimer. Linux se répandit dans le monde et Torvalds commença à être connu. Les clubs d'informatique distribuèrent le Linux gratuitement conformément à la demande de son créateur. Cependant, cette distribution gratuite commença à leur revenir cher. Linus trouva la solution à ce problème en adoptant un système de licence auquel tout utilisateur versait la somme qui lui convenait. Aujourd'hui, il y a à Silicon Valley, Californie, résidence actuelle de Torvalds, des entreprises qui offrent le Linux sur CD- ROM. On y publie aussi le journal Linux qui est expédié à ses abonnés à travers le monde. Les nouvelles versions du Linux sont toujour disponibles gratuitement sur l'Internet.

Un génie idéaliste?

Image size 9 Kb

L'été dernier, le célèbre magazine économique américain Forbes faisait de Linus Torvalds le hippy de l'ère cybernétique sous le titre "Peace, Love and Software". Pour ce journal, on détenait enfin l'arme qui permettait de combattre l'hégémonie du Windows de Microsoft. Le nombre croissant d'amateurs enthousiastes et inventifs représente une concurrence redoutable, même pour l'entreprise géante. Sur l'Internet Linus est une vedette. Forbes a fait la comparaison avec des noms fournis par les moteurs de recherche: l'acteur Tom Cruise y est mentionné 16 604 fois, Linus Torvalds 20 419 fois.

Sur les pages du Web on ne manque naturellement pas de prendre violemment position sur la compétition Linux-Windows. Certains considèrent Torvalds comme le seul homme qui puisse stopper Bill Gates dans ses efforts pour acquérir le monopole mondial. Au pire, Gates est comparé à la bête de l'Apocalypse ou au dragon dont Saint Linus pourra trancher le cou.

Linus mène à Santa Clara, à quelques dizaines de kilomètres de San Francisco, une vie sans histoire. Il travaille dans une mystérieuse société appelée Transmeta sur les activités de laquelle ni lui ni personne ne soufflent mot. Comme il refusait toute rencontre dans les restaurants de San Francisco, il proposa comme lieu de rendez-vous le Ghiradelli Square "près du jet d'eau". Avec lui on ne peut parler que d'ordinateurs et de logiciels qui sont, pour lui comme pour ses admirateurs, autant un travail qu'une passion. Dans sa tête, il a mis le monde en réseau. Il ne veut toujours pas d'argent pour son célèbre système d'exploitation Linux, à part quelques centaines de dollars que des admirateurs lui ont envoyés. comme cadeau de Noël. Linus est un curieux idéaliste, à sa façon un hippy très influent.

Quoi qu'il en soit le Linux de Torvalds est une réalité qui a un puissant avenir devant elle. Qui sait, peut-être que les logiciels du prochain millénaire seront eux aussi librement programmables.

Linux, vive le pingouin libre!
Linux en bref et en détails - Linux sur le Web
LinuxFocus Magazine en français
Microsoft en croisade contre Open Source