Image size 18 Kb Le paradis des pêcheurs

La Finlande est le pays d'Europe où l'eau se trouve le plus en abondance et, de ce fait, c'est aussi l'endroit rêvé pour les amateurs de pêche. Dans ce pays de grande étendue et peu habité, les eaux poissonneuses ne sont jamais loin. Outre les opportunités exceptionnellement variées de pratiquer la pêche en eau douce, il est aussi possible de s'y adonner à la pêche en mer. Un des centres de pêche en mer est la province autonome d'Åland qui est reliée à la Finlande et à la Suède par d'excellentes voies de communication. De plus, le trafic intérieur y est parfaitement organisé.

Comme le fait remarquer Britt-Inger Wahe, chargée des relations publiques de l'administration de la province d'Åland, "Nous avons 25 000 habitants dans notre archipel et plus de 6500 îles dont un peu plus d'une centaine seulement sont habitées. La nature, dans toute la région, est très belle allant des douces forêts aux dures roches granitiques des confins de l'archipel. La nature est toutefois très vulnérable et, pour cette raison, notre stratégie a été de choisir ce qu'on appelle le tourisme doux, c'est-à-dire un tourisme où les valeurs environnementales occupent une place prépondérante".

Le tourisme est devenu à Åland la deuxième principale activité professionnelle avec la navigation maritime. Ses principaux atouts sont la tranquillité, l'espace et la gentillesse de la population locale. Ces atouts ne peuvent être conservés que grâce à un programme préparé avec intelligence.

À Åland comme partout ailleurs dans le vaste archipel finlandais on s'est efforcé de créer un tourisme basé sur les moyens d'existence traditionnels et, à cet égard, la pêche est bien le plus important. Les habitants de l'archipel qui ont toujours tiré leur subsistance de la mer continuent dans ce sens, mais en organisant dans une mesure de plus en plus grande des services pour les touristes.

La pêche touristique des îles d'Åland a des traditions qui remontent à des dizaines d'années. Il convient de citer ici Per-Erik "Bastö-Pelle" Eriksson, organisateur légendaire de safaris de pêche depuis plus de trente ans et dont le nom est bien connu, en particulier dans les pays de langue allemande. Bastö-Pelle le dit: "Un brochet mange tous les jours. Mais si tu veux savoir exactement à quelle heure, il faut que tu ailles le lui demander". Et, pendant une saison qui s'étend du printemps à tard dans l'automne, les poseurs de questions ne manquent pas qui habitent à l'hôtel ou au village de vacances de "Bastö-Pelle".

À Åland, beaucoup d'organisations professionnelles participent à l'arrangement des expéditions de pêche. Parmi elles, on compte essentiellement les grandes compagnies de navigation comme la Viking Line Ab, compagnie cent pour cent ålandaise. Image size 13 Kb

Il est possible en Finlande de pratiquer la pêche en eau douce. Une partie considérable des forêts et des régions inhabitées, le quart, appartient à l'Êtat. Ces régions sont administrées par la Direction des forêts qui, de nos jours, est aussi une organisation importante pour ce qui concerne la pêche touristique. La Direction des forêts a la charge d'administrer un demi million d'hectares de terrains hydrographiques, c'est-à-dire de lacs, de rivières et de ruisseaux. Elle a une centaine de zone de pêche entretenues de l'extrême sud de la Finlande à la Laponie.

Image size 8 Kb

Aux termes de la législation, chacun peut pêcher au ver, mais toutes les autres formes de pêche sont soumises à un permis. En automne 1996, le Parlement a eu à débattre une loi qui permettrait de libéraliser la pêche à l'appât. Mais, le permis n'est pas difficile à obtenir et, de plus, il n'est pas cher. C'est pourquoi il est aisé de venir pêcher n'importe où en Finlande et même toute l'année, si cela vous intéresse de pêcher dans un trou creusé dans la glace.

Voir aussi:
WTF-O En Finlande mangez du poisson