La caverne de Susiluola était habitée avant l'ère glaciaire
 
Image size 16 Kb

Le climat a commencé à se réchauffer en Finlande il y a 12 000 ans et l'ère glaciaire qui avait bouleversé le sol pendant 53 000 ans se termina en commençant par le sud. Les géologues n'avaient jamais cru qu'ils pourraient parvenir au-delà. On n'avait nulle part dans les régions recouvertes de glace trouvé de traces d'habitation antérieure à l'ère glaciaire. C'est fait maintenant. La série d'heureux hasards qui a conduit les archéologues à cette découverte sensationnelle est étonnante.

En 1996, on avait entrepris de vider à la pelleteuse mécanique la grande caverne de Susiluola (carverne aux loups) qui se trouve près de la ville de Kristiinankaupunki sur le littoral du golfe de Botnie pour en faire une curiosité touristique. Un des hommes qui participait aux travaux et avait pratiqué la géologie remarqua dans la moraine une pierre qui, à son avis, portait des traces faites par une main humaine. Le hasard fait bien les choses car un géologue qui était aussi sur les lieux porta la pierre à Helsinki pour la faire examiner par les géologues de la Direction nationale des monuments historiques. La pelleteuse a été remplacée par les petites pelles des archéologues avec lesquelles ceux-ci ont pu creuser dans un habitat qui remonte à 120 000 ans.

"La caverne de Susiluola est un site archéologique unique au monde", nous dit Paula Purhonen, directrice du service archéologique de la Direction nationale des monuments historiques, qui participe elle-même aux recherches. "Par exemple, on a étudié sur le littoral norvégien des cavernes où l'on peut supposer qu'il y a eu un habitat antérieur à l'ère glaciaire mais on n'y a rien trouvé."

On a exécuté des fouilles dans la caverne, qui s'est avérée être une fissure horizontale dans la roche, entre 1997 et 2000. Le remplissage de la caverne est constitué de sept couches dont l'épaisseur est d'environ deux mètres près de l'entrée et de 70 centimètres au fond.

Image size 12 Kb

Ce n'est pas un lieu de travail complètement sûr et on a été obligé de limiter les recherches là où il n'y a pas de danger d'effondrement. On n'a étudié que 30 m² par les méthodes archéologiques, ce n'est pas beaucoup. Le travail est très lent.

La couche épaisse supérieure s'est formée il y a environ 10 000 ans à la fonte des glaces de l'ère glaciaire. Une épaisse couche de gravier et d'énormes pierres ont alors envahi la caverne. Des couches que l'on peut distinguer à l'entrée les deux suivantes peuvent être liées à la couche supérieure. "La quatrième couche est la couche inférieure de l'entrée et c'est elle la sensation", s'exclame Paula Purhonen. "C'était le sol lorsque la caverne était vide. De petites pierres de diverses tailles se sont tassées les unes contre les autres parce que l'on avait marché dessus."

L'homme des cavernes en sa résidence

L'homme a marché et vaqué à ses affaires dans la caverne de Susiluola il y a 120 000 - 125 000 ans. On a procédé à la datation de cette importante quatrième couche à l'aide de trois méthodes. La méthode OSL basée sur le rayonnement optique et les échantillons de pollen donnent le même résultat. Les objets trouvés dans la caverne ont été comparés aux découvertes faites en Europe continentale et on a constaté qu'ils représentaient la culture moustérienne récente. Ce qui confirme aussi les datations.

Image size 6 Kb Il y a toutes sortes d'outils parmi les quelque deux cents objets trouvés sur le site: entre autres un percuteur, un objet garni d'encoches, un racloir latéral large, un petit racloir rond, un objet denticulé etc. On a en outre trouvé six cents morceaux de débris de taille. On a aussi découvert dans les couches inférieures des objets qui témoignent d'une activité humaine. On a trouvé des traces de foyer dans les quatrième et cinquième couches.

"Les conditions dans lesquelles s'est conservée notre collection d'objets ne sont pas très bonnes pour ce qui concerne l'étude de la vie humaine", regrette Paula Purhonen. "On a découvert des objets similaires dans le gisement le plus proche à mille kilomètres au sud de Susiluola, dans une région qui n'a pas été touchée par l'ère glaciaire. Comme on sait qu'ils ont été fabriqués par l'homme de Néandertal, on peut être certains que les Néandertaliens ont aussi habité ici. Ils savaient se servir du feu et fabriquer des outils à partir de roches appropriées et avec une bonne technique."

Lorsque les hommes de Néandertal vivaient dans la caverne et dans ses environs pendant la période interglaciaire, le climat était beaucoup plus chaud qu'aujourd'hui. Les échantillons de pollen de la quarième couche représentent des essences qui poussent dans un climat assez chaud. Il y avait beaucoup de gibier et les hommes l'ont pourchassé. Les scientifiques avaient déjà imaginé ce scénario mais ce n'est que maintenant que nous en avons la première et la seule preuve concrète.

Une présence de l’homme est avérée à Susiluola il y a plus de 100 000 ans