Image size 24 Kb Contre le cancer et le poids:
Le seigle

On a constaté que le seigle complet, riche en fibres, qui a de tous temps fait partie du régime alimentaire des Finlandais, avait des effets nettement bénéfiques sur la santé. Dans le cadre du vaste projet nordique "Le seigle et la santé" on a même réussi, grâce à un régime à base de seigle, à établir la mort programmée d'une cellule cancéreuse. "C'est la première fois qu'on obtient un tel résultat avec de la nourriture", assure le professeur Herman Adlercreuz de l'université de Helsinki.

Les résultats des études effectuées à ce jour confirment ce que l'on pensait au début des recherches à propos du seigle réducteur de risques de cancer du sein, de la prostate et du côlon. Les études montrent encore que le seigle facilite la perte de poids. En effet, l'élimination des fibres de seigle de l'organisme nécessite une certaine consommation d'énergie qui favorise ainsi l'amaigrissement.

Le secret est dans les fibres

De nos jours, les Finlandais mangent du seigle surtout sous la forme de pain complet. Selon le professeur Adlercreutz, le pain de seigle n'est pas bon pour la santé qu'à cause de ses fibres mais aussi parce qu'il contient beaucoup de vitamines, de minéraux, d'antioxydants et de lignanes. "Lorsqu'on enlève la couche superficielle riche en fibres des céréales, comme on le fait avec la farine de blé, on élimine aussi une grande partie de ces éléments utiles", explique-t-il.

Les fibres du seigle ont de nombreuses bonnes propriétés. Elles agissent sur le transit intestinal, sur le métabolisme, sur la qualité, la quantité et la composition des bactéries intestinales. Elles agissent aussi sur le métabolisme des acides choéliques, ce qui est particulièrement important car certains de ces acides sont cocarcinogènes autrement dit ils assistent les substances cancérigènes dans le processus de formation du cancer.

Les fibres jouent aussi un rôle dans le métabolisme hormonal en abaissant les teneurs en estrogène du sang et réduisent par là les risques de cancer du sein. Elles entraînent avec elles des substances toxiques et les diluent dans l'intestin.

Lorsque nous mangeons du pain de seigle complet, des substances semblables aux hormones sont produites à partir des lignanes de la couche fibreuse de la céréale. Ces substances, dont la plus importante est l'entérolactone, réduisent, selon le professeur Adlercreutz, la croissance de diverses cellules cancéreuses.

Six tranches de pain de seigle par jour suffisent à satisfaire notre besoin quotidien de fibres. C'est une quantité qu'il est difficile de remplacer par exemple par des légumes. En effet, pour recevoir une dose correspondante de fibres, il faudrait manger par exemple 1,3 kilo de carottes, huit kilos de tomates ou deux kilos de pommes.

Pâtes et hamburgers au seigle

Depuis que les preuves que les propriétés du seigle favorisent la santé commencent à s'accumuler, l'industrie agroalimentaire s'est lancée dans le développement du seigle, produit considéré jusqu'ici comme banal. C'est ainsi que l'on trouve déjà dans le commerce des pâtes de seigle, fraîches ou séchées. Les pâtes fraîches ont particulièrement été appréciées pour la richesse de leur goût, même par les fines bouches italiennes. On peut aussi acheter un mélange composé de riz blanc à longs grains et de seigle complet broyé. On n'a pas non plus oublié les jeunes car une chaîne internationale de restauration rapide a inscrit à son menu, en Finlande, des hamburgers au pain de seigle!

Les lignanes et les isoflavonoides