Pour changer de saison, toucher l'image
Images 30 Kb
 
Suomenlinna
Gardienne de l'est et de l'ouest

Pour se rendre à Suomenlinna, île fortifiée qui se trouve juste devant Helsinki, on utilise généralement un ferry dont l'un des terminus se trouve sur le quai de la place du Marché (Kauppatori). Laissant derrière lui la foule et les cris des mouettes, le ferry vous transporte en un quart d'heure dans le calme de l'île. On a célébré l'année dernière les 250 ans de son histoire.

Images 10 Kb Quelque 900 personnes vivent toute l'année à Suomenlinna mais, en été, l'île est envahie par des centaines de milliers de touristes attirés par sa beauté et son histoire. Il n'y a pas que cela dans l'île. On y trouve de nombreux musées, des ateliers de travaux artisanaux, des restaurants et des cafés ainsi qu'un centre d'informations. L'île aussi sa propre brasserie.

C'est en effet dans le courant du XVIIIème siècle, lorsque la Finlande était sous la domination suédoise, qu'ont commencé les travaux de construction de ces fortifications destinées à se protéger d'une éventuelle attaque russe. Pour diriger les travaux, on avait choisi le lieutenant-colonel Augustin Ehrensvärd, politicien habile, organisateur et architecte militaire. Il arriva en Finlande en 1748, au début de janvier, avec un seul et unique plan. Des milliers de soldats construisirent des murailles, des casemates, des maisons et une grande cale sèche. La période de construction la plus animée dura quarante ans.

Viapori, c'est ainsi que l'on appelait alors l'île, fut le projet le plus ambitieux que la Suède eut jamais entrepris. Finalement, la forteresse devint une ville de 4 800 habitants qui était plus grande que Helsinki elle-même. Suomenlinna devint l'avant-poste de la culture, c'était elle qui donnait le ton. Les dernières modes européennes passaient d'abord par Viapori avant de se répandre sur le continent. Les arts plastiques, la musique et le théâtre florissaient dans le milieu des officiers. Les familles avaient des bibliothèques bien fournies et pratiquaient la musique à l'occasion des nombreux bals et réceptions qu'elles organisaient. Même les parcs et les jardins de Viapori avaient été conçus en vue des divertissements. Les sociétés secrètes jouaient un rôle important dans la vie mondaine de l'île.

Images 10 Kb

L'année 1808 marqua un tournant dans l'histoire de Viapori: les Russes attaquèrent Helsinki et mirent le siège devant Viapori. Bien que les Suédois eussent nettement la suprématie des armes, la base se rendit pratiquement sans combattre. La raison de cette reddition reste encore un mystère. C'est ainsi que cette forteresse construite pour garder l'est gardait maintenant l'ouest. Les Russes occupèrent Viapori pendant 110 ans.

Sous la domination russe, Viapori essuya, lors de la guerre de Crimée, le feu le plus violent de son histoire. En 1855 en effet, les flottes anglaise et française la bombardèrent pendant deux jours sans interruption. Plus d'un millions de kilos de projectiles y tombèrent.

Après que la Finlande fut devenue indépendante en 1917, on changea, l'année suivante, le nom de Viapori en Suomenlinna. Image size 2 Kb Les débuts furent plutôt sinistres car c'est là que l'on créa un camp de prisonnier pour les Rouges qui avaient perdu la guerre civile. Elle servit ensuite de garnison jusqu'à 1973, année où elle passa sous l'administration civile. Suomenlinna a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en 1991.

Plus de Suomenlinna [en anglais]