Image size 21 Kb D'oiseaux en Finlande

 

 
Le rossignol à flancs roux est une bonne excuse pour venir en Finlande. Du moins tous les ornithofanas d'Europe le savent.

Rossignol à flancs roux? Ornithofanas? Le premier est évidemment un petit oiseau. Quant à l'ornithofana, pardonnez-nous ce néologisme, c'est une personne qui est dévorée du désir insatiable d'observer le plus grand nombre d'oiseaux possible. L'ornithofana est un collectionneur passionné. Si on ne peut pas vraiment dire que c'est de la folie, c'est au moins une passion qui vous fait tourner la tête.

Le rossignol à flancs roux Tarsiger cyanurus est, lui, d'une beauté folle: les vieux mâles ont un plumage bleu profond et les flancs orange chatoyant. C'est un oiseau très sauvage, peu répandu, qui vit dans l'obscurité de forêts difficilement accessibles. On ne peut le découvrir qu'au petit matin lorsqu'il chante du haut de la cîme d'un arbre.

La chouette laponne et le mésangeai imitateur vivent aussi dans la zone de la taïga septentrionale. La première est une apparition impressionnante quand, dans l'obscurité des sapins, elle inspecte les environs de ses yeux d'un jaune pénétrant. Son juvénile ressemble lui à un lutin. Le mésangeai imitateur est le copain du randonneur. Il apparaît toujours quand celui-ci s'arrête pour casser la croûte. Il miaule, siffle et volette autour de lui de façon si attendrissante qu'il est impossible de ne pas partager son sandwich avec lui.

Il y a encore beaucoup d'autres oiseaux à observer en Finlande, en particulier à la saison des migrations, au printemps et en automne: les grues qui se regroupent haut dans le ciel, les oiseaux de mer qui se rassemblent dans les golfes, les cygnes à la blancheur éclatante, les faucons qui suivent les courants aériens.