Image size 17 Kb

Helsinki a maintes fois donné la preuve de sa capacité à organiser de grands évènements internationaux. Pour les réussir, qu'il s'agisse de conférences au sommet ou de compétitions sportives, il est nécessaire, outre beaucoup d'autres facteurs, que la sécurité soit bien organisée. Il est, entre autres, de la compétence professionnelle de la police de Helsinki que ces grands évènements ne dérangent pas exagérément la vie quotidienne des autres citadins. Quand on ferme les rues pour que passe une longue suite de voitures noires, on le fait vraiment au dernier moment pour éviter les embouteillages.

Par comparaison avec beaucoup d'autres pays européens, la Finlande est un pays très sûr. On y rencontre sensiblement moins de policiers qu'ailleurs, à savoir un policier seulement pour 773 habitants contre un pour 372 en Grande-Bretagne, un pour 281 en Allemagne et un pour 191 en Italie. On peut considérer comme critère de sécurité le fait qu'en Finlande les enfants peuvent aller à l'école sans avoir à être accompagnés. Souvent, lorsqu'elles font leurs commissions, les mères laissent leurs bébés dormir dans leur landau à l'extérieur de la boutique.

Le chef de la police de Helsinki Paavo Koskela estime que la situation de Helsinki suffit en soi à y accroître la sécurité. "Tout ce que le monde du crime peut inventer nous arrive, de l'ouest du moins, avec un petit délai, ce qui facilite le travail de la police car nous savons nous y préparer. Par ailleurs, les divers mouvements extrémistes ont du mal à s'infiltrer ici car la ville est petite et on y distingue facilement tout ce qui est nouveau. Naturellement, il est clair que la délinquance profitera aussi de l'ouverture des frontières. Il reste que la coopération entre les polices européennes est efficace et que les réseaux informatiques communs, entre autres, favorisent le maintien des contacts.

Même après y avoir réfléchi un instant, il ne vient pas à l'esprit du chef de la police un endroit à Helsinki où le touriste ordinaire ne devrait pas aller pendant les heures normales de la journée. "Il faut quand même être prudent et surveiller ses affaires, verrouiller voitures et appartements. Il y a déjà des voleurs professionnels à Helsinki", recommande-t-il.

Les Finlandais tiennent le travail de la police en estime et font confiance à leurs policiers. Koskela de son côté ne tarit pas d'éloges sur la bonne coopération entre la police et le public. Les rapports entre la police et les délinquants ont aussi, du moins jusqu'à ces derniers temps, été marqués par des règles du jeu empreintes de fair-play. "Pour que la police réussisse dans son travail, elle doit avoir le soutien du public. Cela présuppose que le policier soit équitable, compétent et qu'il soit prêt à servir", poursuit Koskela. Il cite à cet égard le fait qu'en Finlande pratiquement tous les homicides sont élucidés et ceci en partie grâce à la précieuse collaboration du public.

Image size 14

Le rôle de la police de proximité, qui pratique un travail de prévention dans la lutte contre la criminalité, favorise aussi à Helsinki la coopération entre la police et le public. La Finlande est un des premiers pays, même à l'échelle mondiale, à avoir adopté le système de la police de proximité. Helsinki est divisée en 37 zones dont chacune est placée sous la responsabilité d'un policier qui s'en occupe et reste en contact avec ses habitants.

L'activité de la police de proximité a fait prendre conscience aux gens qu'il devaient songer spontanément à la sécurité s'ils voulaient accroître le confort de leur environnement résidentiel. Grâce à leur coopération, la police a pu concentrer ses activités là où le public avait noté des problèmes. Les pages d'accueil Internet de la police ont aussi joué un rôle important pour favoriser les contacts avec les gens.

"La sécurité est un des principaux facteurs de bien-être et nous autres policiers le considérons comme important. Le fait qu'un lieu est sûr se réflète sur beaucoup de choses: on vient volontiers le fréquenter et y habiter, les hôtels se remplissent, le commerce prospère."

Lien thématique: Homepages of the Finnish Police