Image size 20 Kb

La Finlande occupe une position importante à la limite des marchés occidentaux et orientaux. Les entreprises pour lesquelles cette position présente des avantages se sont concentrées dans la région de Helsinki et ceci pour maintes raisons. Helsinki dispose des services et des infrastructures qui sont indispensables à une entreprise et à ses employés (détail qui a son importance) qui travaillent dans une économie de marché.

M. Nyrki Tuominen, directeur de l'Unité de développement des activités économiques de la ville de Helsinki, considère que l'unité qu'il dirige a pour tâche d'ouvrir sa ville aux entreprises du marché international. "Nous les aidons à s'implanter à Helsinki. Les façons de le faire sont nombreuses. La plus habituelle, plus habituelle que fonder une filiale, est d'acheter une entreprise déjà en activité. La ville sert le nouveau venu en mettant à sa disposition une documentation de base sur les possibilités qui s'offrent à lui et l'assiste dans la pratique lorsqu'il a pris la décision de s'installer."

Ville universitaire et de grandes écoles, Helsinki est à même d'offrir une main-d'Ĺ“uvre bien formée qui parle diverses langues. Elle entretient aussi une activité pratique avec le monde universitaire. L' École des hautes études commerciales et la ville ont officiellement commencé à coopérer en avril 1998. Dans le cadre de cette coopération l'Unité de développement des activités économiques a commandé une enquête par sondage destinée à faire connaître les raisons pour lesquelles une entreprise étrangère a choisi la Finlande et Helsinki comme domicile. "L'expérience pratique permet déjà de tirer beaucoup de conclusions", affirme Nyrki Tiominen. "Le marché finlandais, petit à l'échelle internationale, est suffisant si l'entreprise est très spécialisée. Mais Helsinki peut aussi être une porte ouverte sur la Scandinavie, la Russie ou les pays baltes ou sur tous à la fois. Dans ce contexte, les avantages de la situation géographique de Helsinki apparaissent clairement. Le pouvoir attractif du marché s'est matérialisé par l'accroissement du nombre des entreprises qui se sont installées ces dernières années à Helsinki."

En 1993, on a fondé la société Helsinki Metropolitan Development Corporation dont l'objectif est de créer des relations pratiques avec la Russie et les pays baltes. Si Helsinki en est le principal actionnaire, beaucoup d'autres communes des environs y participent aussi. La HMDC a réussi à établir avec lesdits pays des relations personnelles et un réseau qui fonctionnent bien. Elle a un immeuble à Moscou ainsi qu'à Saint-Pétersbourg et à Tallinn. Ces bâtiments ne sont pas que de simples centres d'information car on y loue aussi des locaux aux entreprises. Il y a d'ailleurs eu plus de demandeurs que de place.

Tuominen regrette que Helsinki ne soit pas encore très connue dans le monde. "À cet égard, il y a encore beaucoup à faire. Il en va de même avec toute la Finlande. C'est une tâche globale où, par exemple, le marché du tourisme et des congrès s'efforce avec nous d'atteindre les mêmes objectifs. Au début de 1998, les communes des environs de Helsinki et de sa région ont mis en route un nouveau projet destiné à promouvoir Helsinki, dont le nom est quand même connu, notamment aux entreprises. On s'efforcera de cibler cette campagne de façon appropriée par exemple vers les consultants spécialisés dans l'implantation des entreprises, certains secteurs et directements aux entreprises potentiellement intéressées.

L'expérience montre qu'une fois installée à Helsinki l'entreprise y reste. Celles qui quittent Helsinki sont en nombre infime.On compte actuellement en Finlande quelque trois mille entreprises étrangères dont 2500 dans les environs de Helsinki et mille à Helsinki même.