Image size 7 Kb
a créé le festival de musique de Mikkeli
Image size 16 Kb Le festival international de musique de Mikkeli, dont ce sera, en 1998, la septième édition, s'est imposé comme un évènement culturel majeur. Le public croît d'année en année et plus de huit mille personnes ont assisté aux derniers concerts. Valeri Guerguyev, directeur du théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg et directeur artistique du festival, considère que les travaux de construction de ces dernières années sont maintenant finis. La manifestation est, dans son ensemble, telle qu'il l'a conçue.

Le palais des concerts et des congrès Mikaeli est le centre du festival. On organise aussi des concerts dans la cathédrale et dans l'église de bois de la Paroisse régionale, plus grandes en volume, ainsi que dans quelques autres locaux appropriés de la ville.  

Pour Jukka Tikka, le président du festival, cette manifestation est la rencontre dans la musique de la petite ville de Mikkeli et de la gigantesque Saint-Pétersbourg. "Notre coopération ne repose ni sur des déclarations officielles ni sur la puissance de l'argent, mais sur l'amitié, sur le plaisir et sur la beauté de la nature finlandaise." Chaque fois qu'il prépare un programme, Guerguyev essaie de se réserver plus de temps pour le sauna, la baignade et des promenades dans la nature comme s'efforcent de le faire de nombreuses autres personnes qui viennent travailler à Mikkeli.

Valeri Guerguyev est une étoile d'envergure mondiale et l'on peut considérer que l'avoir à la tête de la direction artistique du festival est un petit miracle. En 1993, le jury de l'International Music Awards l'avait désigné comme chef d'orchestre de l'année , titre que lui conféra aussi le Musical America Directory en 1996. À Saint-Pétersbourg, le théâtre Mariinski a, pendant la période Guerguyev, progressé au premier rang des grands théâtres d'opéra. Ses tournées dans le monde, entre autres au Metropolitan de New York, ont été des succès. Guerguyev a aussi parcouru le monde avec son propre orchestre. Chaqué été, il vient à Mikkeli avec sa troupe et ses solistes. C'est devenu une habitude pour les habitants de Saint-Pétersbourg de venir passer quelques jours de vancances dans la pureté de la Finlande des lacs. Y aurait-il là la raison pour laquelle le Mariinski, que tout le monde s'arrache, tient tant à être fidèle à Mikkeli?

La programmation de l'été 1999 prévoit de faire venir Esa-Pekka Salonen de Los Angeles pour diriger deux ou trois concerts. On se propose aussi de construire pour le festival le spectacle scénique de la Traviata de Verdi. Il s'agit bien de construire car il n'est pas possible de le transférer directement de la grande scène de Saint-Pétersbourg à celle du Mikaeli beaucoup plus petite. Comme représentation orchestrale, on a pensé à l'opéra de Verdi Aïda. En 1997, la représentation orchestrale du Carmen de Bizet avait réuni 1400 mélomanes dans l'église de la Paroisse régionale, la quatrième plus grande église en bois de Finlande.

Image size 10 Kb
Mikaeli

Le palais des concerts et des congrès Mikaeli a été achevé dans le courant de l'été 1988. Ce nom témoigne de la longue histoire de Mikkeli. On raconte en effet qu'au XIIIème siècle l'archange Michel est arrivé sur le rivage de Savilahti venant de Novgorod. On trouve dans ce bâtiment conçu par le bureau d'architectes Arto Sipinen des influences d'Alvar Aalto: marbre de Laponie, bouleau, abondance de lumière. C'est du fonctionnalisme finlandais à l'état pur. Mikaeli est le palais de toutes les possibilités. La salle Martti Talvela (694 places) et la salle de musique de chambre (166 places) ont une acoustique excellente. Les salles sont équipées de systèmes d'éclairage et de sonorisation ainsi que de matériel de congrès qui correspondent aux derniers impératifs de la technique. Il y a un café et un restaurant. Mikaeli se trouve à environ un kilomètre de la grand'place de Mikkeli.

Plus de Valeri Guerguyev [en anglais]