Image size 25 Kb
L'hippodrome
des records

 

Le coureur finlandais Paavo Nurmi, le "Finlandais volant", a établi tous ses records du monde sur la piste cendrée du stade du Jardin zoologique d'Helsinki laquelle, comparée aux pistes modernes, devait plutôt ressembler à un champ de pommes de terre. Réalisés sur les superpistes que la science et la recherche ont permis de mettre au point, ses temps seraient peut-être encore valables aujourd'hui. Une grande performance ne peut naître que dans des conditions idéales.

On a construit à Mikkeli une des pistes de trot attelé les plus rapides du monde dont les courses attirent, chaque année, de plus en plus d'éleveurs à venir tester les limites de leurs chevaux. Les courses de St Michel ont toujours lieu en juillet. Par deux fois, en 1993 et 1995, on y a établi les records du monde sur mille mètres, ce que l'on n'a pas fait sur les autres pistes européennes.

M. Jaakko Laitinen, directeur général de la société Mikkelin Ravirata Oy, nous dévoile les secrets de la rapidité de cette piste. Chaque détail en a été étudié avec soin. "Sur cette piste de 105 mètres de rayon, le cheval peut courir à toute vitesse même dans les virages. Malgré cela on a construit des entrées de virage et incliné la piste. Dans la partie la plus escarpée du virage on a une inclinaison idéale de 12,5% dont l'effet se fait particulièrement sentir aux grandes vitesses. La surface est constituée de cendre minérale dont la structure donne une bonne prise et empêche les sabots de glisser. L'hippodrome est entouré d'une haute forêt de sorte que le vent, dont il faut tenir compte dans les hautes performances, n'est ici jamais gênant. Reste la pluie, mais là on n'y peut rien."