Ça boume pour Bomfunk MC's
Image size 21 Kb

La Finlande n'a jamais joué un grand rôle dans le domaine de la musique pop, du moins à l'échelle internationale. La plupart des musiciens finlandais ont toujours voulu chanter dans leur langue maternelle et se sont contentés de faire une carrière en Finlande. Ceux qui ont osé affronter les scènes étrangères sont généralement revenus déconfits, le plus souvent parce que leur musique était trop plate et ringarde pour réussir à l'étranger.

Bomfunk MC's, sensation finlandaise de la musique pop en 1999, est l'exception qui confirme la règle. Pour le groupe, il allait sans dire qu'il visait à une carrière internationale dès sa création.

Le groupe a été fondé au début de 1998 par un rappeur de Helsinki, mc B.O.W. (de son vrai nom Raymond Ebanks) et un D.J. de Turku, Gismo (Ismo Lappalainen). Il y avait aussi JS 16 (Jaakko Salovaara), autre D.J. de Turku, qui est resté dans les coulisses au titre de producteur et de troisième membre officieux.

Tous les trois avaient en commun le fait qu'ils avaient grandi avec les rythmes club internationaux et la culture afroaméricaine hip-hop et aussi qu'ils avaient, malgré leur jeunesse, longtemps gagné leur pain comme musiciens. B.O.W. avait aussi été animateur de télévision et JS 16 même violoncelliste dans l'orchestre de la ville de Turku.

Image size 8 Kb Il n'est donc pas étonnant que "In Stereo", le premier album de Bomfunk MC's, soit une combinaison d'authentique hip-hop et de beats de danse horriblement contagieux. Le groupe lui-même qualifie sa musique d'electro house.

Le disque s'est maintenu en tête du hit-parade finlandais pendant deux mois et on en a vendu près de 60 000 exemplaires à ce jour. Bomfunk MC's est aussi une attraction scénique très populaire grâce à une démonstration spectaculaire de break dance et en particulier au charisme de B.O.W.

Leur carrière internationale semble prometteuse. "In Stereo" a été publié dans la plupart des pays européens et le single "Uprocking Beats" a été particulièrement remarqué. Outre les pays nordiques et l'Allemagne, ce morceau a fait un tabac sur les club lists australiennes.

"Nous avons su toute de suite que "Uprocking Beats" était une chanson qui avait des chances de réussir sur le marché international", affirme B.O.W.

"D'un autre côté, nous avons tous travaillé si longtemps dans cette profession que nous savons être réalistes. C'est aussi beaucoup une question de chance."

Voir aussi:
WTF-O Bomfunk MC's, Darude, HIM et successeurs
Findance: Bomfunk MC's interview [en anglais]
HS: Bomfunk in at #2 on British singles charts
Bomfunk number one on European chart