Image size 14 Kb Le Kiasma
des éloges et de la discorde

Le nouveau musée d'art moderne Kiasma qui a été ouvert dans le centre de Helsinki a fait bouillir les sentiments des Finlandais bien avant que la première pierre eut été posée. Rarement un projet de construction a engendré en Finlande autant de débats passionnés que ce musée.

Avant que l'on réussisse à prendre la décision de construire un nouveau musée d'art, on avait eu le temps de s'affairer autour de ce projet pendant plus de trente ans. Le musée d'art moderne, qui n'a été fondé qu'en 1990, était provisoirement relégué dans un coin du musée d'art Ateneum où la place manquait. On lança un concours par invitations pour la conception du musée et le jury sélectionna parmi les propositions reçues le Kiasma de Steven Holl. Steven Holl était le seul architecte américain qui eut été invité à concourir.

L'emplacement du musée donna lieu à une sérieuse querelle. Un emplacement lui avait réservé en plein cœur de la ville, à deux pas du Parlement, sur une bande terrain entre la vieille poste et la statue équestre du héros national finlandais, le maréchal C.G. Mannerheim. Les sentiments se mirent sérieusement à bouillir: on ne pouvait pas porter atteinte à la statue de Mannerheim en plantant derrière elle cette horreur moderne. On recueillit des pétitions , on proposa de déplacer la statue à un autre endroit.

Quand, à mesure que les travaux avançait, le nouveau musée commença à prendre forme, les clameurs redoublèrent. Là où le jury avait qualifié le bâtiment de "mystérieux" et de "sculptural" les citoyens ne virent dans ses formes qu'une baleine ou encore une citrouille et même un sous-marin.

Une fois les travaux terminés, la surprise fut grande de constater que le bâtiment offrait au maréchal à cheval un arrière-plan proprement splendide. De plus, on pouvait de l'intérieur de Kiasma admirer la statue sous un angle tout à fait nouveau et, par dessus le marché, au chaud.

Kiasma vient du grec ancien khiasma qui signifie croisement. Le musée d'art moderne se veut aussi être 'un croisement, un lieu pour ceux qui font, qui voient, qui essaient'. L'énorme publicité dont avait ainsi bénéficié le musée attira la première année plus de 200 000 visiteurs qui n'étaient certainement pas tous des fanatiques de l'art moderne. Il est facile de se rendre au Kiasma du fait de sa situation centrale. Le musée est ouvet dès le matin jusqu'à tard dans la soirée. En outre, l'accès au sous-sol équipé de points d'informations électriques est gratuit.

Musée d'art moderne Kiasma, Mannerheiminaukio 2, Helsinki. Ouvert le mardi de 9 à 17, de mercredi à dimanche de 10 à 22, fermé le lundi.

Kiasma - Info [anglais]