Image size 11 Kb Un centre artistique villageois

Le centre artistique Salmela à Mäntyharju est un one-man-show. L'animateur en est Tuomas Hoikkala. Cet homme, saxophoniste diplômé de l'académie Sibelius, qui devrait en fait être musicien, dirige actuellement un des plus prestigieux centres artistiques de Finlande.

Tout a commencé lorsque la commune de Mäntyharju a cherché comment utiliser un relais de poste du XIXème siècle. L'idée de Tuomas Hoikkala était la moins chère et la plus remarquable. Les activités du centre artistique Salmela commencèrent donc en 1990.

Le centre Salmela constitue avec le vieux bâtiment d'Iso-Pappila (le Grand-Presbytère) un ensemble de locaux élégants où l'on présente les œuvres d'artistes triés sur le volet. Il a servi aux jeunes de tremplin qui leur a permis de se faire connaître. C'est ainsi que l'on s'arrache déjà les toiles profondément impressionnantes du jeune artiste de l'année 1997, Pasi Tammi. Les spécialistes assurent qu'il vaut la peine d'investir dans cet artiste qui n'a que 26 ans. Tammi était exposé en compagnie d'œuvres du sculpteur Timo Sarpaneva et du peintre Kimmo Kaivanto, tous deux professeurs de renommée internationale. Les œuvres exposées dans les murs d'Iso-Pappila étaient d'Anitra Lucander et de Marjatta Tapiola, peintres, et de Nina Tervo, sculpteur.
 

Image size 14 Kb
 
Nina Tervo: "Le Cavalier"

Tuomas Heikkilä s'efforce, conformément aux recommandations de l'Unesco, de donner de l'animation et une nouvelle destination à cet ensemble villageois qui, du point de vue de l'histoire culturelle, est de grande valeur. Les manifestations culturelles de l'été 1997 comprenaient, entre autres, des concerts dans l'église de Mäntyharju. Le fait que l'épouse du président de la République Eeva Ahtisaari est la protectrice de ces manifestations culturelles et que celles-ci ont été ouvertes par Risto Ihamuotila, chancelier de l'université d'Helsinki, montre bien l'importance que cet évènement revêt dans un pays qui offrent des dizaines de manifestations estivales.

Après huit année d'activité, Salmela est devenu ce que Hoikkala avait prévu dans son projet. Les débuts ont été difficiles. "La première année, on n'a vendu aucune ouvre. Aujourd'hui, les amateurs d'art et aussi le grand public ont découvert Salmela. Nous n'avons jamais transigé sur le nivau", déclare fièrement et avec raison Hoikkala.

On expose simultanément dans les deux grands bâtiments du centre Salmela les œuvres de six artistes au maximum. Chacun dispose de plusieurs salles, autant que dans une bonne exposition privée. Chaque année, la structure de l'exposition repose sur des noms dont la renommée est garantie. On a ainsi reproché à Hoikkala de ne pas prendre de risques. "Mais Salmela est un des rares grands salons estivaux qui aient traversé sans dommages les pires années de récession. On peut toujours faire confiance aux noms connus et nous avons réussi aussi avec les nouveaux." La liste des artistes de l'été 1998 est impressionnante: Hannu Väisänen, Kain Tapper, Eila Hilttunen, Juhana Blomstedt, Juhani Harri, Ukri Merikanto et Kimmo Pyykkö.

Au fil des ans, Salmela s'est créé une image qui lui est propre et que les artistes apprécient. Les idées nouvelles se développent autour des conférences et des concerts qui sont donnés depuis des années dans le parc des sculptures. Le paysage lacustre idyllique et les vieilles maisons en bois créent un décor idéal pour une manifestation culturelle qui si elle n'est pas grande n'en est pas moins de qualité. Tuomas Hoikkala parle avec conviction du "festival artistique de Salmela." Jusqu'ici il a été un homme de parole.

Le nombre des visiteurs montre que Hoikkala était dans le vrai avec son idée de centre artistique interdisciplinaire. Le record de 20 000 visiteurs enregistré l'année dernière a déjà été battu en juillet 1998. La série de concerts qui sera donnée au début d'août, dont le point culminant sera le concert consacré au compositeur finlandais Oskar Merikanto (1868 - 1924) avec la célèbre basse Jaakko Ryhänen, promet d'attirer les foules.

Image size 9 Kb Concours de lieder Merikanto

Cette année la musique jouera aussi, quoique discrètement, un rôle à Salmela qui aura vingt ans en 2000. Outre un volumineux catalogue d'exposition, le centre éditera un CD avec de la musique d'Oskar Merikanto interprétée par des chanteurs de haut niveau comme, entre autres, Matti Salminen et Monica Groop.

Le produit de la vente de ce CD contribuera à lancer un nouveau projet pour 2001, à savoir un concours de lieder Merikanto pour lequel les lieder du fils d'Oskar, Aarre Merikanto (1893-1958), seront aussi obligatoires.